Maman et Papa Noël ont été très très très… généreux cette année et m’ont offert une super cocotte en fonte pour faire mijoter de bons petits plats ! Petite veinarde que je suis… Alors voilà, je l’ai testé avec cette très bonne blanquette de veau !

Vous trouverez ma recette ci-dessous, ainsi que son accord vin & recette proposé en association avec le site Beaux-Vins.com.

Ma recette de blanquette de veau

4 pers

2h15 en tout
1h30 (mijotage)

Ingrédients

  • 1kg100 (650 g d’épaule ou de tendron de veau et 450 g de filet coupé en morceaux)
  • 4 carottes
  • 1 blanc de poireau
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 échalotes
  • 2 branches de céleri
  • 1 bouquet garni (thym / romarin)
  • 1 citron
  • 300 g de champignons de Paris
  • 20 cl de vin blanc sec
  • 2 jaunes d’œufs
  • 10 cl de crème fraîche
  • 50 g de farine
  • 70 g (50 + 20) de beurre
  • Sel/poivre

Étapes

  1. Épluchez les carottes, l’ail, les échalotes et l’oignon. Rincez le poireau, coupez le blanc – gardez le vert pour une soupe – Hachez l’oignon, l’ail ainsi que les blancs de poireaux. Coupez les échalotes et les carottes en rondelles. Épluchez et coupez le céleri.
  2. Dans une cocotte, une marmite ou un faitout, placez vos morceaux de viande. Recouvrez-les d’eau froide. Portez le tout à ébullition pendant environ une minute pour les blanchir. Écumez si nécessaire. Égouttez la viande, rincez-la sous l’eau froide et jetez l’eau de cuisson – Ce procédé permet de coaguler les protéines de la viande et dans notre cas, d’obtenir un bouillon plus clair –.
  3. Rincez votre cocotte à l’eau chaude – attendez un petit peu avant de faire ça, pour être sûr.e de ne pas casser l’émail – et remettez-y les morceaux de viande. Ajoutez l’oignon, l’ail et le poireau hachés, carottes, échalotes, céleri et bouquet garni. Salez, poivrez et ajoutez le vin blanc. Ajoutez de l’eau jusqu’à ce que la viande et les légumes soient immergés. Couvrez. Portez à ébullition puis baissez le feu pour laisser mijoter 1h30.
  4. Pendant ce temps, émincez grossièrement vos champignons. Dans une poêle, faites fondre 20 g de beurre, ajoutez les champignons, ajoutez les 3/4 d’un citron pressé et faites cuire 10 minutes à feu moyen.
  5. Ensuite, préparez un roux blond – ce sera la base de liaison pour votre sauce –. Faites fondre les 50g de beurre restant dans une casserole, versez la farine en une fois. Portez à petite ébullition et fouettez le tout pendant 5 min, de façon à faire cuire votre roux– ainsi, il n’aura pas le goût de farine –. En fin de cuisson, le roux devrait avoir un aspect sableux ou granuleux. Laissez refroidir.
  6. Quand la viande est cuite, récupérez le bouillon de cuisson en versant le contenu de votre cocotte dans une passoire déposée dans un saladier. Délayez le roux en ajoutant progressivement votre bouillon et amenez-le à ébullition en fouettant – si vous avez beaucoup de bouillon et que vous ne savez pas quand vous arrêter, sachez que pour obtenir la bonne consistance de sauce, on utilise 1 litre de bouillon pour 30 à 40g de farine –. Laissez cuire à feu doux une bonne dizaine de minutes.

  7. Remettez la viande et tous les légumes dans le faitout après avoir retiré bouquet garni, ail et céleri. Ajoutez les champignons, versez la sauce et réchauffez le tout 10 à 15 min.

  8. Juste avant de servir, mélangez la crème et les jaunes d’œufs, incorporez-les à la sauce en tournant sans laisser bouillir. Ajoutez quelques gouttes de jus de citron. Servez. Décorez si vous aimez de persil plat ciselé.

Quel vin pour accompagner cette recette de blanquette de veau ?

Nous avons accordé cette recette avec un délicieux vin blanc, mais Beaux-Vins vous a préparé des accords qui raviront aussi bien les amateurs de vin blanc que de vin rouge.

Quelques mots pour conclure

Première blanquette et pas déçue du résultat : un vrai régal ! Et comme on est deux, ça nous a fait 3 repas, miam.

Pour le choix de la viande, n’hésitez pas à demander à votre boucher. J’y vais toujours en lui indiquant la recette que je voudrais faire pour qu’il me conseille sur le choix des morceaux de viande.  Personnellement, je ne voulais pas mettre que des morceaux de tendron mais c’est ce qui donne du goût au bouillon donc j’en ai pris une majorité.

De mon côté, j’avais trop de bouillon pour lier la sauce. Je l’ai mis de côté et avec le vert du poireau et 2/3 légumes en plus, j’en ai fait une soupe !

Et vous, vous la préparez comment votre blanquette ? Si vous voulez partager votre expérience et vos conseils, n’hésitez-pas à le faire en commentaire ci-dessous.

Vous pouvez aussi me suivre sur Instagram ou sur ma page Facebook.

Régalez-vous 😉 !
Nini